29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, III,2

La pluie avait cessé. Antoine sortit sur la terrasse commune aux quatre chambres du premier étage. Un sentiment de satisfaction l'apaisait. Voilà bien longtemps qu'il n'avait plus écrit un texte achevé, en particulier sur Simia et Nahuel. A défaut de le sortir de ses rêveries, le voyage au moins semblait les rendre plus fécondes. D'autres sentiments se manifestaient néanmoins, avec précaution: l'étrangeté, d'abord, face à certains passages du texte qui s'étaient imposé à lui sans qu'il en comprenne le sens. La fatigue, aussi: cette... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2015

Les échos antérieurs, III, 1

Les six âges de Nahuel et Simia à Ouistreham Premier âge Nahuel s'est joint aux autres, sur la rive, non loin de la mer. Ils mangent les joues et les entrailles des poissons pêchés ce matin de printemps. Les joues, parce que c'est que la nourriture du grand poisson de la mer. Les entrailles, parce que c'est ce qui fait d'eux de bons pêcheurs. Cet après-midi, ils iront chasser dans la forêt, de l'autre côté de la rivière. Ce soir, ils apporteront leurs prises au village, là haut, et ils partageront avec les femmes et les enfants les... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, CI2,1

Chapitre intercalaire 2 Comment aborder la conception de l'histoire d'Antoine? Par bribes. En voici une, qui nous mène à deux nouveaux « personnages », ou plutôt à deux « figures ». Antoine, dans sa tentative de description de l'histoire, s'efforce d'échapper à l'illusion de l'individu agissant, profitant de son propre éloignement du monde pour se détacher des formes singulières et observer le flux historique comme un jeu de forces, matières, énergies. Ce regard de loin n'est d'ailleurs pas sans évoquer la... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, II,3

  Il traversa à nouveau le canal, par les portes de l'écluse, et partit vers la plage. La chaleur qui montait en cette fin de matinée le mit mal à l'aise. A nouveau ce sentiment d'oppression qui l'avait saisit la veille revint, mais cette fois plus lentement, avec des élancements au bout des doigts, et la sueur qui caressait son front malgré l'ombre des broussailles qu'il avait recherché avant la plage. Lorsqu'il rejoignit celle-ci, le bref malaise était passé et il marcha vers la mer, lorsqu'entre les plis des dunes surgirent... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, II,2

Cette dernière réflexion l'amena à envisager de quitter Ouistreham le lendemain matin. Il descendrait au-delà de la Loire, vers un port, Pornic, Olonne ou La Rochelle, ou mieux encore vers quelque petite localité proche de ces destinations. Plusieurs choses le retinrent, dont il n'eut pas toute conscience. Le lendemain, ce serait le samedi du dernier week-end d'août, et il craignait, arrivant l'après-midi, voire en soirée, en un lieu qu'il ignorait encore, de ne pas trouver de chambre libre à un prix raisonnable. Quant au dimanche,... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, II,1

Chapitre II Ailleurs Il prit ses quartiers à l'hôtel de l'Ecailler. Sa chambre, au 2e étage, donnait sur les terrasses et le port. Après une douche et une courte sieste, délesté de son sac à dos et de sa sueur, il prit possession de son nouveau territoire. Il traversa la petite halle aux poissons, ses chalands locaux et étrangers, ses poissonnières régnant sur des échoppes marquées du nom d'un chalutier: L'alfa, Carpe Diem, Mélodie de la mer, Yaka, Ce pat mar An....  Emplie de l'âpre parfum des prises fraîches, il s'éloigna... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, CI1,1

Chapitre intercalaire I Laissant à Antoine le temps de s'installer à Ouistreham, je me permets de mentionner les sources utilisées pour mon récit. Il est d'usage de les reporter en fin d'ouvrage, mais c'est ici qu'elles prennent tout leur sens. Libre à l'amateur de pur narratif de passer outre à ces intercalaires, et de reprendre le fil du récit au chapitre II. Sources du récit: - Carnet de voyage, épais de plusieurs centaines de pages, composé de notes, réflexions, comptabilité, textes, poèmes, croquis, etc. Prévu pour une durée... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, I,3

Au regard de ses proches, au miroir qu'ils lui offraient, Antoine comprit que la coquille où il se complaisait l'entraînait vers une folie irréversible. N'étant plus irriguée du monde, elle allait s'assécher, se durcir, se colmater. Il entreprit de s'arracher de son étable à songeries. Après plusieurs mois, il partit. Le hasard des trains l'amena à Caen, le souvenir de Rahul Darvid le conduisit vers la mer. Il suivit les bords de l'Orne. Il arriva à Ouistreham. Lorsqu'il franchit le canal de Caen à la mer, sur les portes de l'écluse,... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

Les Echos Antérieurs, I,4

A cet instant, il était encore conscient et maître de ce qui se passait en lui. C'est justement cette maîtrise qui, lui permettant de passer outre aux premiers signes d'égarement, l'entraîna au large. Ainsi, que les bords de l'Orne, loin de lui offrir comme il l'avait d'abord espéré une promenade champêtre à l'écart de la modernité, le conduisaient dans sa marmite même, une zone industrielle, cela ne le déçut pas. C'était pour lui l'équivalent d'une nécessaire traversée du désert, d'une jungle. Il faut ces passages par des terres... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2015

Les échos antérieurs. Chapitre I,2 : Craster, Northumberland

Cette archéologie transitoire des sociétés anciennes fut la première manifestation de ce mal qui allait l'emporter. Une première porte ouvrant sur la chute. Après quelques mois, presque un an, il en ouvrit une autre. Ne vivant plus, il se créa des existences. Pas les siennes. Il en chargea divers personnages, dont je ne sais encore, du moins pour certains, s'ils sont de pures inventions, d'anciens personnages réels découverts dans diverses lectures, et dont il se contenta d'inventer les détails du quotidien, voire, pour les plus... [Lire la suite]
Posté par charp à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]